Le site institutionnel de la Fédération Nationale de la Pêche en France

Accéder au site

generationpeche.fr – Toute l’actu de la pêche en France

Accéder au site

Trouvez les informations pêche de votre département

Accéder au site

cartedepeche.fr - Le site officiel pour obtenir la carte de pêche de votre association agréée

Accéder au site
Pêcher en Auvergne Rhône-Alpes Association régionale des fédérations départementales de pêche Auvergne Rhône Alpes

Publié le 27/12/2021

l'Association Migrateurs Rhône-Méditerranée fait le bilan.

Article et photo MRM

Organisées tous les deux ans, les journées poissons migrateurs sont un rendez-vous incontournable de l’Association Migrateurs Rhône-Méditerranée (MRM). La 7ème édition a eu lieu les 18 et 19 novembre 2021 au Centre des Congrès du Palais des Papes en Avignon.

Savoir-faire et faire savoir sont les mots d’ordre de ce séminaire qui permet de mieux faire connaître l’ensemble des actions menées en faveur des poissons migrateurs et de confronter les retours d’expérience.

Les participants composés à 37 % de provençaux et 30 % d'Auvergnats et Rhônalpins, ont été accueillis par Laurent ROY, Directeur général de l’Agence de l’eau Rhône-Méditerranée Corse et Luc ROSSI, Président de l’Association MRM.

Près de 120 personnes (scientifiques, chercheurs, gestionnaires, services de l’état et collectivités piscicoles…), venues de notre bassin mais aussi d’autres bassins (Loire, Garonne Dordogne), se sont réunies pour parler poissons migrateurs, autant de paroles et de regards différents pour échanger, réfléchir, confronter les retours d’expérience avec pour préoccupations communes la préservation des poissons migrateurs !

Ces journées ont fait focus sur les démarches mises en œuvre pour améliorer leurs conditions de vie et de migration.

La première session s'est voulue institutionnelle et a permis de mettre en avant la construction de nombreux outils de gestion en partant du national (Plan National Migrateurs Amphihalins), en redescendant vers le local (Contrats de milieux avec l'exemple de la Têt dans les Pyrénées Orientales) sans oublier de passer par l'échelle Bassin (Construction du Plan de Gestion des Poissons Migrateurs 2022-2027 en Rhône-Méditerranée et Nouveau Plan Rhône Saône 2021-2027). Il est notamment ressorti un manque de lien entre ces différents outils avec par exemple la méconnaissance des objectifs du PLAGEPOMI au sein des territoires ou encore le manque d'association des COGEPOMI dans le plan National des migrateurs amphihalins.

La session 2 a permis de montrer toute l'importance de bien communiquer autour d'un projet de restauration de la continuité afin qu'il soit accepté socialement.

MRM a montré, au travers d'un état des lieux des conditions d'accès aux habitats favorables pour la reproduction des aloses en Rhône-Méditerranée, qu'une passe à poissons mal entretenue peut bloquer tout un axe et anéantir les efforts entrepris en amont. Globalement, de nombreux efforts ont été faits, mais les points de blocage restants sont pour la plupart des ouvrages qui conditionnent l'accès aux habitats de reproduction, ce qui pourrait expliquer pourquoi les populations ont du mal à se rétablir malgré les nombreux travaux réalisés ces dernières décennies.

Les investigations sur les lagunes méditerranéennes sont très, voire trop récentes, et le constat est assez équivoque : malgré l'intérêt majeur de ces milieux en particulier pour les anguilles, les connaissances sont très limitées. Un gros travail d'inventaire des ouvrages en lagunes a été réalisé par le pôle relais lagunes et l'OFB. Il reste à préciser leurs modalités de gestion et leurs impacts pour les migrateurs. Une autre grosse inconnue est la pression exercée par la pêche professionnelle ou encore le comportement migratoire de l'anguille (périodes de recrutement, lien avec les facteurs environnementaux...). Beaucoup de questions se posent encore et il est urgent d'acquérir et centraliser l'information.

La dernière session s'intéressait au comportement de dévalaison des anguilles, que l'on commence à bien cerner sur la façade Atlantique au travers de modèles statistiques fiables et d'études comportementales récemment proposés par le MNHN et EDF dans le cadre du projet Life for fish.

Le point commun à toutes les présentations de ce colloque est qu'elles témoignent de l'ampleur de la mobilisation de l'ensemble des partenaires sur la thématique des poissons migrateurs.

Gestionnaires, scientifiques, usager, institutionnels s'investissent pour acquérir la connaissance, optimiser la gestion et améliorer la qualité des milieux pour les poissons migrateurs.

Plus d’information sur le site : www.migrateursrhonemediterranee.org

Retour à la liste des actualités